Centre-Ville, Semaine, Weekend

Deux oeufs tournés, une robe de chambre

Le New York Hilton Midtown est le plus gros hôtel de Manhattan. Depuis un peu plus d’un an, il n’offre plus le service aux chambres. Un petit creux? Tu dois t’habiller (de grâce, ne circulez pas en peignoir dans les corridors, on laisse ça aux touristes texans qui reviennent du sauna gratis) et te diriger vers un comptoir nommé Herb n’ Kitchen où tu peux acheter pizza, sandwich et autres délices (!!!) à emporter.

Plus près de chez nous, Groupe Germain, propriétaire des hôtels Le Germain et ALT, offre le service aux chambres dans les cinq hôtels-boutiques signés «Le Germain». Cependant, ce service n’est pas repris dans les hôtels ALT, ces destinations se voulant ‘’budget friendly’’. On nous propose plutôt un petit buffet où tout peut être mangé sur place ou emporté dans la chambre.

Pour ma part, je suis assez fan du service à la chambre. Je room service (oui, j’en ai fait un verbe!) chaque fois que je dors à l’hôtel, même si je suis dans ma propre ville ou que j’ai un déjeuner de prévu dans la journée.

Je suis ce genre de personne.

Princesse de même…

Je n’ai pas encore trouvé plus grand plaisir hôtelier (faux, j’en ai trouvé mais on reste dans le créneau de la bouffe ici, right?) que d’écouter les bonhommes du samedi matin, en robe de chambre blanche et moelleuse, les journaux étalés sur le lit et le plateau à roulettes rempli et à portée de main. Ou encore, juste avant d’aller souper au resto, tomber sur un vieux film, version française, de Julia Roberts en mangeant des peanuts trop chères et en buvant un quelconque vin blanc australien dans sa mini-bouteille. C’est une évidence: j’ai le bonheur facile!

Dernièrement, je suis allée au Royal York de Toronto et au Reine-Elizabeth à Montréal, deux hôtels administrés par le Groupe Fairmount.

On connait les bonnes tables reliées à ces endroits, mais qu’en est-il de la nourriture livrée directement à la chambre?

c6b249e41d4c11e3803822000ae90265_5

On s’habille ou pas ?

J’ai déjeuné dans les 2 établissements.

À Toronto, j’ai commandé THE HEALTHY ALTERNATIVE au coût de $24 /personne: cette option santé est un parfait -yogourt nature, granolas biologiques et petits fruits. Accompagné d’un choix de pain de blé entier, muffin au son, bagel multigrains ou muffin anglais. J’avais aussi droit à un choix de jus de pamplemousse ou d’orange fraîchement pressé et d’un pot de café, thé ou chocolat chaud. Miel et confitures sur demande, inclus dans le prix.

A Montréal, j’ai opté pour le classique LE CANADIEN au coût de 25 $/ personne: avec ce choix, on débute par un jus d’orange ou de pamplemousse frais. Ensuite, on nous propose deux œufs à notre goût avec, au choix, jambon, bacon ou saucisses. Le tout accompagné d’un choix de croissant, danoise, rôties ou bagel) Confiture, marmelade ou miel sur demande. Et encore ici, sélection de café, thé ou chocolat chaud.

La carte comporte aussi des œufs bénédictines, des sandwichs-déjeuners ainsi que des crêpes ou du pain doré. Les enfants ont leur menu tout spécial, un peu moins dispendieux.

Bien entendu, il est possible de commander différents items à la carte et faire des ajouts aux options déjà offertes. Dans le milieu hôtelier, sky is the limit quand tu payes…

Parlant du coût, dans les deux établissements, j’ai trouvé que le prix demandé était un brin excessif pour ce qui se trouvait sur mon chariot. Bien que les œufs étaient encore chauds et le bacon bien cuit, les rôties étaient plutôt tièdes et raides (le beurre étant remis dans de petits contenants au lieu d’être tartiné directement à la sortie du grille-pain).

Pour ce qui est du yogourt, le granola était généreux, délicieux et encore croquant mais les petits fruits semblaient être sortis du congélateur: je cherche toujours la portion « fraîcheur » du « fresh berries’’ dans le titre. Et si je paye plus de 20$ pour un parfait aux petits fruits, sens toi bien libre de me mettre plus que trois bleuets et une fraise en croix… just saying.

Par contre, et à leur défense, le café est bon, chaud et en quantité suffisante pour un dimanche matin. Les confitures sont de qualité et les jus sont de véritables jus frais. Le croissant au beurre ne déçoit pas. On l’aurait juste préféré un peu chauffé. Mention spéciale à la belle vaisselle et à la présentation soignée. Les petits formats de condiments, le délicat sucrier et le joli pot à lait, on aime ça!

image

Quand on sait que le brunch dominical du Reine-Elizabeth est tout simplement indécent (dans le bon sens!) et que les hôtels Fairmont abritent généralement de très bonnes tables, il est clair que l’on est un peu déçu avec celui proposé à la chambre.

Cependant, bien que ce ne soit pas le rapport qualité/prix du siècle, le fait que je ne sois pas obligée de m’habiller, que je puisse profiter de ma chambre jusqu’au « check-out » de midi sans crier famine et que ce soit un gentil monsieur en complet qui vienne cogner à ma porte, le chariot rempli de victuailles, aide un peu à faire oublier le montant qui sera débité sur la carte de crédit.

Oui. Princesse de même 😉

– Marieve

Afficher plus d'articles
Load More By Jasmine Mc Lean
Load More In Centre-Ville

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués d'un *

À Lire Aussi

brunch + café : SEPTEMBER SURF

Cet endroit très cool dans la Petite-Bourgogne en ...

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Me suivre par courriel

Catégories

Archives